logo

Dernière mise à jour : le 22/07/21

Le métier d’éducateur est noble et difficile : il vaut qu’on s’y engage pleinement, qu’on s’y prépare avec exigence et professionnalisme.

Créée à l’origine à l’initiative de la Fondation pour l’école/ILFM  et du Patronage du Bon Conseil, la formation des éducateurs a pour but de préparer en 1 an les nouveaux éducateurs à leurs responsabilités et de permettre aux éducateurs en poste de se perfectionner.

L’anthropologie de la formation s’inscrit dans un héritage de principes, de vertus et de leçons de vie qui forment notre civilisation et dont les sources sont Athènes, Rome et Jérusalem. Cet héritage de la civilisation judéo-chrétienne et européenne a contribué à façonner la culture et l’histoire de la France dont cette formation entend assurer et favoriser la transmission.

Les inscriptions pour l’année 2021-2022 sont ouvertes

Formulaire d’inscription à télécharger en cliquant ici

LES ÉTUDIANTS TÉMOIGNENT

Episode 1 Educateurs, pourquoi pas vous ?

Episode 2 Educateurs, une véritable formation

Episode 3 Educateurs, une formation unique

Episode 4 Educateurs, une formation d’excellence

L’ESPRIT DE LA FORMATION

Éduquer est une vocation, une mission, pas un emploi alimentaire. Même si nombre d’éducateurs entrent dans la carrière par hasard, ils y persistent s’ils ont le goût d’allumer un feu, d’éveiller les jeunes à ce qu’ils portent de plus haut en eux. S’ils ne font que « surveiller et punir » sans souci de la croissance humaine des jeunes, alors c’est qu’ils ne sont pas à leur place. Avoir une mission, une vocation ne signifie pas rêver à un idéal irénique, être mû par un «enthousiasme bisounours» déconnecté de la connaissance lucide des personnes à éduquer. Croire en l’homme, à son potentiel créatif, ce n’est pas pour autant souscrire à une vision béate rousseauiste d’une jeunesse qui aurait toujours raison et ferait toujours spontanément le bien. C’est savoir que la croissance d’une personnalité est semée d’épreuves, d’embûches, d’occasion de se tromper, de faire les mauvais choix. C’est aussi savoir que l’homme peut se relever. L’éducateur doit aussi bien saisir la spécificité de chaque contexte éducatif pour bien trouver sa juste place et comprendre le rôle respectif des différents acteurs éducatifs et comment coopérer au mieux avec eux. Il faut là encore faire preuve de réalisme et donc de sens du compromis.

Nul besoin de réinventer le fil à couper le beurre. Les grands éducateurs et les grandes traditions éducatives anciennes ou modernes, françaises ou étrangères, ne manquent pas. Mais elles sont souvent en partie méconnues, déformées et sclérosées avec le temps. Il faut prendre le temps de retrouver leur substantifique moelle et identifier ce qu’elles ont d’actuel. Il faut que l’éducateur en prenne conscience et en maîtrise le panorama d’ensemble et prenne le temps d’approfondir celles qu’il croit lui convenir le plus. Eduquer, c’est aussi chercher ; cultiver cette mentalité de chercheur à perpétuité est précieux. Eduquer est un artisanat. Le geste de l’artisan peut être perfectionné toute une vie durant. Cette conscience conduit à un état d’esprit d’humilité, qui est indispensable pour mener une action éducative saine.

Un éducateur enseigne par ce qu’il est, ce qu’il montre de lui. Il faut donc qu’il soit lui-même construit solidement, accompli, qu’il ait conscience de ce qui fait son unité, de ce qui fonde son existence. C’est pourquoi le perfectionnement de l’éduqué et le perfectionnement de l’éducateur vont de pair ! Si ce dernier ne s’abreuve pas régulièrement lui-même à des sources vives de foi, de beauté et de culture, il se dessèche et échoue fatalement dans sa mission. L’éducateur ne doit pas se contenter de la conscience de ce qu’il est, il doit le vivre personnellement, l’incarner, et le donner à voir aux jeunes qu’il éduque (il est un témoin, qu’il le veuille ou non) : c’est la terrible exigence d’exemplarité. Pour se préparer à ses responsabilités d’éducateur, il ne répugnera donc pas à se consacrer prioritairement au perfectionnement de lui-même, à son propre développement personnel, même si c’est bien sûr l’œuvre d’une vie. Alors que les jeunes à éduquer sont insérés dans un monde instable, peu sécurisant, en mutation accélérée, relativiste et matérialiste, l’éducateur doit les aider à trouver la vérité de leur être, à s’unifier, à prendre du recul et devenir acteur de leur vie, à poser des décisions libres. Il ne doit se garder de leur infliger le poids de ses propres interrogations, difficultés et failles.

Parce que la jeunesse est avide de liberté, d’autonomie (se donner à soi sa propre norme), et parce que notre temps est amateur de déconstruction, d’individualisme et de refus des héritages, l’éducateur devra particulièrement penser son action pour aider le jeune à s’enraciner, préalable nécessaire pour porter du fruit. On reçoit ce que l’on est puis l’on travaille ce dépôt à la marge mais l’on ne se construit certainement pas ex nihilo en choisissant des éléments d’identité ou de vie sur un étal. A la conception d’une liberté conçue comme une extirpation des toutes les attaches, de tout ce que la vie vous a donné sans vous demander d’autorisation préalable, on préfèrera une liberté comprise comme actualisation et sublimation de ce qu’on a reçu, portant attention au caractère vivant, et fécondant de ce dépôt qui est du côté de l’être et non de l’avoir. Héritiers du christianisme, nous devons par exemple nous rendre particulièrement attentifs au pouvoir performatif de la parole (la parole=acte), aimer la langue française et s’en nourrir. Dieu parle aux hommes pour qu’ils aient la vie (et qu’ils l’aient en abondance). Or que fait l’éducateur finalement ? La même chose : il parle aux enfants pour qu’ils aient la vie physique, sociale ; spirituelle, intellectuelle. Il exerce un « ministère de la parole », et c’est une dimension fondamentale de sa fonction. C’est d’ailleurs pour cela qu’il lui faut soigner l’usage qu’il fait de la langue française.

Les éducateurs pensent spontanément aux jeux, au sport pour éduquer. Mais ils se tiennent le plus souvent trop éloignés de la beauté, comme si elle était intellectuelle ou abstraite – trop élitiste ! – et que cela ne les regardait pas. Au contraire, ils ont tout intérêt à choisir avec soin la beauté de tout ce qui entoure les jeunes : beauté des chants, du cadre des activités, des histoires, des mots choisis, des gestes qui reviennent. Il y a beaucoup à reconquérir dans ce domaine, alors que l’on a ces dernières décennies trop souvent négligé de faire expérimenter la beauté aux jeunes, sous prétexte qu’elle risquait de ne pas être comprise d’eux ou qu’elle n’appartiendrait pas à leur monde.

Calendrier des sessions de formation

Formation des éducateurs : un parcours de formation en 1 an (70 heures)

Il est possible de ne s’inscrire qu’au module de son choix sans suivre la totalité de la formation (cf. les tarifs)

Les dates 2021-2022 sont les suivantes :

Module 1 : lundi 25 et mardi 26 octobre 2021

  • Vacances scolaires toutes zones confondues

Module 2 : lundi 20, mardi 21 et mercredi 22 décembre 2021

  • Vacances scolaires toutes zones confondues

Module 3 : lundi 21 et mardi 22 février 2022

  • Vacances scolaires de la zone A et C

Module 4 : lundi 25, mardi 26 et mercredi 27 avril 2022

  • Vacances scolaires de la zone A et C

Les sessions ont lieu de 9h00 à 17h30

Les objectifs

      • Identifier le rôle et les missions d’un éducateur.
      • Se préparer à prendre des responsabilités comme éducateur
      • Acquérir des compétences dans le champ éducatif
      • Se perfectionner dans sa pratique d’éducateur

Publics Visés

      • Les éducateurs non enseignants en poste : les maîtres d’internat, les préfets d’étude, les surveillants, les assistants de vie scolaire, les conseillers d’orientation…
      • Les enseignants
      • Les éducateurs intervenants dans le champs extra-scolaire : patronages, camps…
      • Auditeurs libres

Prérequis

      • Être en poste dans le secteur éducatif ou sur le point de le devenir
      • Être titulaire du PSC1 (ou diplôme équivalent) ou sur le point de l’obtenir

Modalités pédagogiques

      • Des apports théoriques
      • Des outils pratiques fournis
      • Une mise en réseau avec les anciens étudiants
      • Des sessions thématiques
      • Des échanges de pratiques
      • Des visites de sites

Type de validation

      • Attestation de suivi de formation

Évaluation

      • Quizz réguliers

Formation et handicap

      • Nos formations peuvent être accessibles aux personnes en situation de handicap. Merci de nous contacter pour l’étude de la mise en œuvre d’aménagements et d’accompagnements éventuels à mirko.majstorovic@fondationpourlecole.org

Demande d’admission

Lieu

    • Session 1, 3 et 4
      • 70 Avenue Denfert Rochereau, 75014 Paris

      Session 2

      • 25 rue Sainte-Isaure, 75018 Paris

Tarif

      • 80 euros de frais de dossier
      • 900 euros pour toute la formation ou 110 euros par journée
      • Financement possible par les OPCO (nous contacter)

Inscription

      • Date limite : Le 11 octobre 2021
      • Délai de réponse : 15 jours dès réception du formulaire d’inscription
      • Formulaire d’inscription (à télécharger en cliquant ici)

Contact

      • www.ilfm-formation.com
      • formations@fondationpourlecole.org
      • Tel : 01 82 83 11 88

Le programme

Un bon professionnel connaît le cadre institutionnel dans lequel il travaille. Le premier objectif de ce module consistera à repérer les missions et les tâches inhérentes à la fonction d’éducateur en général et aux différentes structures dans lesquelles il peut intervenir en particulier. Un éducateur enseigne par ce qu’il est, ce qu’il montre de lui. Il faut donc qu’il soit lui-même construit solidement, accompli, qu’il ait conscience de ce qui fait son unité, de ce qui fonde son existence. C’est pourquoi le second objectif de ce module sera de sensibiliser les étudiants à la nécessité de se perfectionner soi-même tout au long de sa carrière à travers la présentation de différentes techniques de développement personnel, et une réflexion sur l’unité de vie.

Contenu : Prendre en main son développement personnel, assurer l’unité de vie de l’éducateur, bien maîtriser les différentes postures éducatives, assurer la nécessaire exemplarité, identifier la juste place de l’éducateur, identifier les structures de travail et les différents métiers possibles …

Parce que la jeunesse est avide de liberté, d’autonomiet, et que notre temps est amateur de déconstruction, d’individualisme et de refus des héritages, l’éducateur devra particulièrement penser son action pour aider le jeunes à s’enraciner, préalable nécessaire pour porter du fruit. L’objectif de ce module est de permettre aux étudiants de repérer les enjeux éducatifs d’un enracinement véritable et d’appréhender des idées d’actions à mettre en oeuvre.

Contenu : L’écologie à l’école, apprendre à découvrir sa ville, visite de parcs, donner à aimer la France …

Mieux connaître le fonctionnement du corps et du cerveau afin de répondre de la manière la plus efficiente possible au besoin du public est incontournable pour un éducateur. L’objectif qui caractérise ce module tourne autour de la connaissance indispensable à avoir du public avec lequel on travaille. Il s’agira ici d’identifier les caractéristiques physiques, intellectuelles, sociales et affectives des enfants et des jeunes.

Contenu : Apports théoriques sur le développement de l’enfant, réflexion sur l’éducation à l’amour, l’éducation affective et sexuelle ….

Les éducateurs pensent spontanément au jeu et au sport pour éduquer; mais ils se tiennent souvent trop éloignés de la beauté comme si elle était intellectuelle ou abstraite – trop élitiste ! – et que cela ne les regardait pas. Nous pensons au contraire qu’ils ont tout intérêt à choisir avec soin la beauté de tout ce qui entoure les jeunes. Il y a beaucoup à reconquérir dans ce domaine. L’objectif principal de ce module est de revaloriser certaines pratiques culturelles et de sensibiliser les étudiants aux sources de beauté et de culture qui nous entourent afin qu’ils apprennent à leur tour à les faire expérimenter aux enfants et aux jeunes. Nous aborderons aussi la forme qui doit être donnée à une pratique d’activités physiques, en étudiant l’originalité et les spécificités de l’hébertisme.

Contenu : Réflexion sur le beau, découverte d’activités : le théâtre, le dessin, la musique, la littérature jeunesse, pratique de l’hébertisme…

Les intervenants principaux

      • Robin Galhac, professeur de philosophie nà l’IPC
      • Mirko Majstorovic, responsable de la formation
      • Audry Huguet du Lorin, Chef d’établissement

EXEMPLES DE CONFERENCES

Vous trouverez ci-dessous quelques exemples de conférences données les années passées.

A qui revient-il d’éduquer ?
Intervenant : Yann de CACQUERAY
Samedi 12 novembre 2016

Actuellement directeur de Notre-Dame d’Orveau (49), Yann de CACQUERAY pose la question de la coéducation en précisant les responsabilités que doivent avoir les parents, l’école, l’Etat et les éducateurs en général.

L’éducation à la vérité

Intervenant : François-Xavier CLEMENT
23 janvier 2016

Que nous soyons parents, professeurs, surveillants, cadres éducatifs ou tout simplement adultes présents dans la vie d’un enfant, c’est la quête du vrai, du bon et du beau que nous devons lui offrir. Chef d’établissement, coordonnateur du Groupe scolaire catholique Saint-Jean de Passy, François-Xavier CLEMENT présente les finalités de l’éducation que doivent être les habitus de tenue, de mémoire, de langage, d’écriture, de calcul et de raisonnement, de racines historiques, de rapports à la nature et de repères géographiques.

Le rôle indispensable de l’homme dans l’éducation

Intervenant : Abbé Philippe de MAISTRE 23 janvier 2016

Fustigeant la société consumériste et hédoniste qui est la nôtre, dénonçant la perte des traditions initiatiques dans notre monde contemporain, l’abbé Philippe de MAISTRE (Aumônier général du collège Stanislas) interpelle avec virilité les hommes en général et les professeurs et éducateurs en particulier pour qu’ils assument leur mission de guides et d’éveilleurs des consciences.

Copyright @2021 ILFM - Formation | Webdesign by Aryup