logo
notfound ILFM-Florence

L’évocation 

Nos cinq sens peuvent être d’une aide très précieuse et parfois devenir nos ennemis. Il est bon de vérifier régulièrement si nos sens fonctionnent bien : contrôle de la vue une fois par an, de l’audition après des otites, du retour du goût et de l’odorat après le covid-19 !

 

Ce que vos sens perçoivent, vous le transformez en souvenirs ou évocation ( c’est le vocabulaire de la gestion mentale). L’évocation se passe dans la tête. Comment je code ce que je perçois ? C’est l’encodage.

Exemple : à quoi pensez-vous quand je vous dis : « chocolat » ?

– Evocation visuelle : vous pouvez voir une tablette, le chocolat que vous mangez avec votre café, un gâteau au chocolat, le pot de Nutella, la couleur marron, le mot chocolat, la maison de votre grand-mère chez qui vous mangez un bon gâteau au chocolat, le visage de votre ami qui vous a offert une boîte de chocolats…

– Evocation auditive : vous pouvez entendre le bruit d’un carreau de chocolat que vous cassez, le papier de la tablette que vous déchirez, le bruit du minuteur qui sonne pour la fin de la cuisson, le bruit de l’opercule du pot de Nutella que vous percez avec votre doigt, des voix d’enfants demandant du chocolat…

– Evocation verbale: vous pouvez vous parler dans votre tête : « gourmandise, c’est bon, j’aimerais en manger, beurck je suis allergique, j’aime le gâteau au chocolat de ma grand-mère, j’en ai fait un la semaine dernière, je n’ai plus de chocolat à la maison je ne pourrai pas faire de gâteau …. »

– Evocation tactile : vous avez l’impression de tenir un carreau de chocolat dans votre main, de sentir la texture, vous avez le goût qui vous vient à la bouche, l’odeur, vous êtes en train de tourner la pâte du gâteau au chocolat avec une cuillère en bois (dans votre tête), impressions de mouvement …

Vous venez de découvrir les quatre natures de l’évocation en gestion mentale selon Antoine de La Garanderie : visuelles, auditives, verbales, tactiles. Vous avez bien compris qu’il s’agit de ce qui se passe dans votre tête, comment vous avez installé le mot chocolat dans votre tête. Vous avez lu un mot (perception visuelle d’un mot) et pourtant, pour certains d’entre vous, ce n’est pas le mot chocolat écrit en lettres que vous avez gardez : l’évocation est parfois d’une autre nature que la perception !

C’est la raison pour laquelle le raccourci  « Je suis auditif » ou « Je suis visuel » n’a pas beaucoup de sens. De quoi parlons-nous?

A ces quatre natures d’évocations, s’ajoute en précision les quatre paramètres de l’évocation :

Le souvenir que je me fabrique ou que je fais venir est :

– Concret : vous voyez, vous vous racontez, vous entendez, vous ressentez des scènes, des paysages, des personnes, des objets…des choses et des êtres en 3D, vous voyez en souvenirs votre cuisine et le gâteau au chocolat dans le four…

– Codes : vous voyez, entendez, vous parlez, ressentez des mots, lettres, chiffres, dessins, graphiques, formes géométriques, courbes…

– Liens logiques : vous faites des liens de similitudes, de différences, vous comparez. Chocolat comme Nutella, lien de similitude…

– Liens inédits et originaux: vous faites des liens avec des souvenirs personnels, le gâteau au chocolat de ma grand-mère, vous prolonger l’évocation : chocolat, je suis allergique, urticaire, je me gratte, cortisone….

Passionnant, non?

Un article original de la part de Rozen Tampé, Hop dans la tête.

Étiquettes :
Catégories :

Copyright @2021 ILFM - Formation | Webdesign by Aryup