logo
notfound ILFM-Florence

Le Vendée Globe, le vent du large dans les écoles

En cette période de confinement, Stéphane B.,  maître de CM2 de l’école française André Malraux à Rabat profite du Vendée Globe pour offrir à ses élèves et à de nombreux enfants francophones un fascinant périple hors les murs…. Alors que nous sommes tous assignés à résidence, il ouvre les portes des océans aux écoliers grâce à un remarquable fascicule de 56 pages mis à disposition des professeurs intéressés par cette initiative sur le site suivant.

Il invite les enfants à partir à l’aventure à la suite des 33 navigateurs du Vendée Globe, cette fameuse course en voilier, en solitaire, sans escale et sans assistance qui a lieu tous les 4 ans, boucle autour du monde à partir des Sables d’Olonne en Vendée qui relie les trois grands caps, celui de Bonne Espérance en Afrique du sud, le cap Leeuwin en Australie et le fameux cap Horn au Chili en contournant l’Antarctique et ses glaces.


Une classe de mer grandeur nature de 3 mois à parcourir le monde.

Les enfants sont invités à suivre les héros d’hier et d’aujourd’hui.

Chacun choisit son “poulain” parmi les 33 navigateurs : Jean Le Cam, Kevin Escoffier, Charlie Dalin ou Samantha Davies.. qui incarneront  pour eux les aventuriers des temps modernes. Mais les héros d’hier ne seront pas en reste, Henri le navigateur, Magellan, à travers le journal de bord de Pigafetta deviendront aussi leurs compagnons de route.

Le maître leur donne les outils pour apprendre à repérer de façon systématique “leur voilier” sur le globe grâce à ces fameuses lignes imaginaires que sont les parallèles et les méridiens qui permettent de calculer latitude et longitude par rapport à l’équateur et au méridien de Greenwich.

Ils étudient en détail les Sables d’Olonne, leur point de départ et d’arrivée, ville qui reste leur point d’ancrage grâce à l’analyse d’une carte au 1/140 000°, de l’étude de la toponymie, de l’histoire des lieux à travers les marais salants, leur rappelant que nous nous inscrivons tous sur un territoire donné.


Et puis, ils naviguent entre climat et mille marins, interviews, découverte du voilier.

  • Première étape jusqu’à Bonne espérance, découverte du vent, de la pêche, du climat tropical, de la traite négrière, des animaux et des bestiaires imaginaires.
  • Nouvelle étape, du cap Bon Espérance au cap Horn en passant par le cap Leeuwin, la banquise et les icebergs, le climat subpolaire, les”TAAF”, Terres Australes et Antarctiques Françaises, la rencontre au pôle d’un morse.

Et enfin, la dernière phase, du cap Horn au Sables d’Olonne, en plongeant en littérature “20 000 lieues sous les mers”, rencontres en mer entre poésie et sensibilisation à la pollution, jeux en anglais et classement final.

Exercice d’endurance, exemple de courage, motifs de curiosité et de partage…

C’est au jour le jour que les élèves de la classe de Cm2 de Monsieur Bouron suivent les régatiers et nous offrent aussi leurs chroniques audio sur radio Vendée Globe trotteur, remarquable exercice de synthèse, de diction, d’écoute et d’échange.

Merci à ce maître qui rend à la géographie ses lettres de noblesse, invite les enfants à l’aventure et la curiosité “léonardienne”, offre à ses collègues un bel outil de travail et à la transmission une saveur toute particulière iodée à souhait…

Copyright @2021 ILFM - Formation | Webdesign by Aryup