logo
notfound Avatar

Françoise Le Bertre, l’éducation vous rendra libres

Entretien avec Françoise Le Bertre, une ancienne de l’ILFM qui a choisi de réorienter sa carrière pour se mettre au service de l’éducation.

L’ILFM a accueilli en juillet sa nouvelle responsable de la formation initiale, Françoise Le Bertre.
Françoise Le Bertre est une femme de terrain et quand elle parle de ses élèves, elle a l’enthousiasme serein des vrais passionnés. Elle évoque avec entrain ces trois dernières années qu’elle a passées à enseigner à l’Académie musicale de Liesse. Tour à tour institutrice, préceptrice au collège et lycée, éducatrice à l’internat, Françoise Le Bertre est professeur dans l’âme – et, avoue-telle, éducatrice plus encore : si elle donne cours, c’est avec ses élèves, au milieu d’eux, engagée tout entière dans sa classe. Loin d’elle les pédagogies compassées : la relation de confiance est cruciale pour qu’un professeur puisse enseigner et surtout faire grandir ses élèves. Pour elle, c’est une conviction : enseigner, c’est avant tout rendre libre, car c’est donner aux jeunes gens les mots, les images, et les gestes d’une culture qui les a précédés et les renseignent sur eux-mêmes.
 « L’éducation nous rendra libres » Françoise Le Bertre
C’est en 2019 que Françoise Le Bertre décroche son diplôme de la Formation des maîtres de l’ILFM. Pourtant, rien ne semblait a priori la prédestiner à l’enseignement libre. Née au Chili, Françoise Le Bertre a grandi à Sceaux où elle suit sa scolarité dans les établissements publics jusqu’en classes préparatoires avant de décrocher, en 2012, le master RH international de l’ISIT (Institut Supérieur d’Interprétation et de Traduction).
Elle devient alors chargée de la formation continue pendant quatre ans – notamment chez Total où se dessine pour elle une carrière dorée en France et à l’international. Son métier la passionne ; mais la vie de l’entreprise lui semble terne et elle s’étonne du discours blasé de certains dirigeants qui ont pourtant profité des meilleures écoles, suivi les cursus d’excellence, tracé de brillants parcours. C’est alors qu’elle a l’intuition que, peut-être, quelque chose de crucial n’a pas été transmis dès l’enfance, à l’école, et qu’il y a urgence à le faire.
Alors, quand une amie lui parle de l’ILFM pour la première fois en 2017, elle n’hésite pas, se reconvertit – et la voilà désormais nommée responsable pédagogique de la formation initiale.
De son passage à l’ILFM, Françoise Le Bertre retient la richesse des formations où la culture classique se frotte à des approches pédagogiques modernes sans s’en trouver diminuée. Mais c’est particulièrement la vision salésienne de l’éducation qui l’aura marquée – ce mélange de bienveillance et d’exigence qui donne aux élèves l’audace de déployer leurs talents quels qu’ils soient. « Enseigner ainsi a du sens pour moi » conclut-elle. Nul doute qu’elle aura à cœur de transmettre à ses étudiants cette envie d’éduquer autant que d’enseigner, qui l’a menée elle-même à quitter l’entreprise pour se consacrer à la mission toujours neuve d’éveiller de jeunes esprits et des cœurs qui grandissent.
Par Maxence Quillon

Copyright @2021 ILFM - Formation | Webdesign by Aryup