logo
notfound Avatar

Connais-toi toi-même … (2/3)

Connais-toi toi-même … (2/3) Le développement personnel dans la formation des maîtres

Comment commencer un travail de développement personnel ? C’est bien la question ! Et le coach qui nous accompagne nous propose d’y répondre lors d’interventions auprès des étudiants. Notre « public » est jeune et exerce déjà une responsabilité auprès des élèves lors des stages. Quels outils peut-on donner à ces futurs maîtres pour une meilleure connaissance d’eux-mêmes, des différents profils cognitifs et des personnalités qu’ils rencontrent au quotidien ?

Bien convaincus qu’approfondir la connaissance des profils cognitifs, des tempéraments, de la complémentarité qui existe entre les différentes personnalités, est essentiel pour le maître d’école, nous en avons donc fait un pilier de notre premier semestre de formation à l’ILFM.

 Nous pensons également que le début des études est le bon moment pour « commencer un travail sur soi ». Les étudiants sont alors disponibles et à l’écoute des conseils reçus. Ils ont soif d’apprendre et de donner le meilleur d’eux-mêmes pour se former. Mais comment faire ?

Nous balayons lors du premier semestre un ensemble d’outils. Chacun y puise ce qu’il souhaite et s’appuie sur l’approche qui lui convient. Sans jamais nous enfermer dans une méthode, sans jamais forcer, nous restons à l’écoute des besoins et cherchons à accompagner les étudiants.

Parmi les nombreux outils proposés chaque année, trois domaines principaux sont abordés de manière plus approfondie :

  • Mieux se comprendre par le travail sur les différents profils cognitifs : c’est le rôle de la pédagogie de l’attention, ou pédagogie du sens. Par l’éveil des perceptions elle entraîne une meilleure compréhension du monde qui nous entoure. De là peut jaillir l’émerveillement devant la réalité, émerveillement qui est la source de toute démarche philosophique.
  • Vient ensuite l’apprentissage du travail en équipe : chaque étudiant se voit offrir le résumé de son profil Emergenetics. Cet outil permet de comprendre les liens entre nature et culture qui existent en nous. Le profil établi est construit sur quatre modes de pensée (analytique – structurel – social – conceptuel) et trois modes de comportement (expressivité – affirmation de soi – flexibilité) que chaque personne possède. La complémentarité des profils découverts permet une richesse dans le travail au service des enfants.
  • Enfin la connaissance des différents tempéraments et de leurs caractéristiques psychologiques entraîne une meilleure connaissance des élèves: déjà les penseurs grecs, et en particulier Hippocrate, s’intéressaient à la « théorie des humeurs ». Si cette théorie a pu par le passé donner lieu à des traitements peu justifiés sur le plan scientifique, elle a un fondement réel. Aristote identifiait ainsi quatre sources possibles de bonheur selon les individus : plaisir des sens, accumulation des richesses, respect de l’éthique et exercice de la logique. Avicenne, médecin du XIème siècle, fit le lien entre les facteurs physiologique, psychologique et saisonnier. Que vous soyez principalement bilieux, sanguin, mélancolique ou flegmatique, mieux connaître vos tendances dominantes vous permettra d’en tirer profit au quotidien tout en étant conscient des écarts qu’elles peuvent provoquer.

Nous savons que nos étudiants sont ainsi armés pour le métier qu’ils exerceront ! Ils sauront où trouver de l’aide pour eux ou pour leurs élèves. Une fois ces outils intégrés pour eux-mêmes, il leur sera plus aisé d’en faire bénéficier les autres. Ils sauront aussi être moteurs au sein d’une équipe pédagogique afin que les écoles soient toujours plus au service des élèves et de leur famille.

Copyright @2021 ILFM - Formation | Webdesign by Aryup